Chronique de Bob Hartley

Bob aurait compris si on avait décidé de rayer Tomas Tatar de la formation, au lieu d’Eric Staal. Il y va de son avant-match, en plus de commenter les victoires de l’Avalanche (trop forte!), des Jets (quelle remontée!), des Predators (sont pas morts!) et des Bruins (encore 63-37-88!).